Camping 3 : meilleur démarrage pour un film français depuis 2008

©Pathé Distribution

©Pathé Distribution

On peut le dire haut et fort… vous attendiez Patrick, vous attendiez Camping 3 ! Malgré un démarrage moyen sur Paris – mais est-ce vraiment étonnant ? – le film de Fabien Onteniente “Camping 3” a réalisé un véritable carton au niveau national lors de sa première journée d’exploitation.

Avec 400.737 spectateurs à travers toute la France, les aventures de Patrick Chirac ont réalisé le meilleur démarrage de l’année 2016 dans les salles de l’hexagone. Mais comme si cela ne suffisait pas, il a signé le meilleur démarrage pour un film français depuis 2008. C’est quand même pas rien non ?

Les mauvaises langues disent déjà que le film doit en partie ce succès à la Fête du Cinéma qui s’achevait hier. C’est peut-être vrai en partie mais les bonnes critiques dont bénéficie le film – notamment de la part des spectateurs – devrait lui permettre de réaliser l’un des cartons du box-office de notre été.

A titre de comparaison sachez tout de même que Camping 3 fait pour l’instant mieux que les deux premiers volets. Le premier affichait 240.517 entrées au terme de sa première journée, alors que le second avait convaincu 292.848 spectateurs.

Reste qu’il faudra attendre quelques semaines pour savoir si le public a été ou pas réceptif. De notre côté, nous estimons que c’est probablement le meilleur des 3. Après c’est à vous de vous faire votre propre opinion…

Synopsis : Comme chaque été, au Camping des Flots Bleus se retrouvent pour leurs vacances nos amis, Les Pic, Jacky et Laurette, Gatineau, tout juste divorcé de Sophie, le 37, et Patrick Chirac fidèle à ses habitudes. Cette année, Patrick a décidé de tester le co-voiturage… Pensant traverser la France avec Vanessa, il se retrouve avec trois jeunes dijonnais : Robert le charmeur, Benji le beau gosse et José la grande gueule. Bien évidemment, après le co-voiturage, Patrick se voit contraint de tester le co-couchage…

Avec Franck Dubosc,  Claude Brasser, Mylène Demongeot, Antoine Duléry, Gérard Jugnot, Michèle Laroque….