Grey’s Anatomy : April et Arizona poussées vers la sortie !

Grey's Anatomy

ELLEN POMPEO | © ABC

Grey’s Anatomy saison 14. Consternation, émotion et début de polémique pour la 14ème saison de Grey’s Anatomy. Deux actrices de poids viennent en effet d’être poussées vers la sortie, et ce à la surprise générale. Même les principales intéressées n’ont été mise au courant qu’au dernier moment !

Et ces deux actrices sont… Jessica Capshaw (Arizona Robbins) et Sarah Drew (April Kepner) ! Elles quitteront leurs collègues à la fin de la saison 14 qui s’achèvera aux Etats-Unis dans le courant du mois de mai 2018.

“En tant qu’auteurs, notre travail est de suivre les histoires où elles veulent aller et parfois, cela signifie dire au revoir aux personnages que l’on adore. Cela a été une joie et un privilège de travailler avec ces actrices ô combien talentueuses” a déclaré Krista Vernoff, co-showrunneur, au site américain Deadline.

Quant à la créatrice de la série (Shonda Rhimes, ndrl) et après avoir fait le choix de les virer, elle a salué leur très beau parcours dans la série: 10 ans pour Jessica Capshaw et 9 ans pour Sarah Drew.

“Arizona Robbins et April Kepner sont non seulement des personnages aimés mais iconiques (…) Je serai à jamais reconnaissante envers Jessica et Sarah d’avoir donné vie à ces personnages avec des performances si animées et d’avoir inspiré tant de femmes dans le monde”

Grey’s Anatomy : réactions des deux actrices

Les actrices, aussi surprises que nous tous, n’ont pas tardé à réagir. “Je sais que vous êtes tristes. Je suis triste aussi. Je n’ai pas encore vraiment eu le temps de digérer l’information. J’en ai pris connaissance il y a moins de 48 heures.” a notamment écrit Sarah Drew visiblement encore sous le choc.

Réaction plus mesurée et une certaine fierté pour Jessica Capshaw d’avoir campé le rôle d’Arizona Robbins. “Elle est intelligente, gentille, amusante, et très bonne dans son job. Elle était l’une des premières de la communauté LGBTQ à avoir un rôle régulier dans une série diffusée à la télévision. Son impact sur le monde est permanent et durera encore et encore. Je suis triste de la voir partir mais je me console avec l’idée qu’elle continuera à vivre dans nos consciences et notre imagination.”

Et déjà quelques voix s’élèvent contre Ellen Pompeo, alias Meredith Grey à l’écran, accusée à tort (ou pas) d’être la cause de ces deux départs inattendus. Un salaire exorbitant mais aussi quelques caprices qui ont depuis longtemps fait sa réputation, elle qui croit encore que la série n’existera plus si elle venait à la quitter. Sinon ça va les chevilles ?