La semaine prochaine dans “Au service de la France”

Jeudi soir les téléspectateurs ont découvert la nouvelle série de Arte “Au service de la France”. Une série loufoque pour ne pas dire déjantée et un brin dérangeante créée par Jean-François Halin, le scénariste des films “OSS 117”. L’histoire est celle d’un jeune stagiaire qui, en 1960 à Paris, atterrit au sein des services secrets français. L’occasion pour lui de découvrir la trépidante vie de bureau des autoproclamés meilleurs agents secrets du monde aux prises avec les crises géopolitiques du moment. Une comédie d’espionnage qui n’a pas forcément été du goût de la critique. Elle s’est même montrée parfois assassine. Mais les téléspectateurs ayant toujours le dernier mot, nous suivrons avec beaucoup d’intérêt l’évolution de la courbe de l’audimat. Pour ce premier rendez-vous, la série a suscité la curiosité de près d’un million de téléspectateurs (jusqu’à 1.2 million en pointe).

© Luc Roux /Arte

© Luc Roux /Arte

Pour ceux qui ne l’ont pas vue, la série est disponible en replay sur le site de ARTE. En attendant, voilà ce qui vous attend la semaine prochaine avec la diffusion de 4 nouveaux épisodes.

Épisode 5

Merlaux est en mission à Moscou avec Calot. En voulant lui montrer les ficelles du métier, celui-ci fait une manœuvre maladroite et provoque un incident avec la CIA. Pendant ce temps, c’est le branle-bas de combat au Service : Marie-Jo, la secrétaire, va être promue fonctionnaire de catégorie C ! Merlaux, amoureux, préfère aller voir À bout de souffle avec Sophie.

Épisode 6

Le colonel Mercaillon décide de créer un poste de directeur adjoint. Moulinier, Jacquard et Calot vont (vraiment) tout tenter pour obtenir le poste. Merlaux, lui, est déstabilisé par Sophie et sa volonté d’être une “femme moderne”. Un terme qu’il ne comprend guère…

Épisode 7

Les agents apprennent qu’une prime héritée du régime de Vichy est supprimée, remettant en cause leurs acquis sociaux. Indignés, Moulinier, Jacquard et Calot se mettent en grève. Le colonel interdit à Merlaux de revoir sa fille Sophie. Meurtri, le jeune homme se plonge dans le travail et entreprend quelque chose que le Service n’a pas l’habitude de faire : recouper des informations.

Épisode 8

Le colonel apprend que Merlaux continue à fréquenter Sophie. Pour l’en dissuader, il lui tend un piège auprès d’un marchand d’armes libanais. Merlaux se retrouve dans les bras de Clayborn, la belle espionne du Service, et filmé malgré lui. La réussite de cette mission lui vaut d’être enfin titularisé. Le colonel, lui, récupère le film compromettant.