Plus Belle la Vie (PBLV) : résumé en avance de l’épisode 3172 du 20 décembre 2016

© Thomas VOLLAIRE / FTV / TELFRANCE

La tension est à son comble en ce lundi soir pour les fans de Plus Belle la Vie. Et après tout ce qui se passe autour de Sabrna, nombreux sont ceux qui veulent en savoir plus sur la suite des évènements. Découvrez donc maintenant en avant-première le résumé en avance du prochain épisode. Il s’agit du 3172 qui sera diffusé ce mardi 20 décembre 2016 à 20h25… juste avant le prime. Diffusion également en replay et streaming sur France TV PLUZZ et France 3.fr

Pour retrouver Sabrina, Nathan est penché sur une carte routière, quand Cyril apparait en pleurant. Ebranlé par les affirmations de Barbara, Julien fait part de ses doutes à sa mère, qui nie évidement être responsable de leur rupture. Rochat s’excuse auprès de Nathan pour son emportement passé et lui fait remarquer la curieuse tache sur son plan. Nathan comprend que Cyril lui a laissé un indice à sa façon. Il convainc Julien de le suivre jusqu’au cabanon de sa mère, que désigne le plan. Sur place, ils hésitent à intervenir et appellent Léo…


PBLV Episode 3172 (extrait) par Plusbellelavie
Thérèse apprend qu’Emma était aussi au courant de la manipulation de Baptiste pour l’écarter de César et se sent doublement trahie. Baptiste ressasse en boucle son histoire avec sa sœur. Mais il continue à refuser de s’excuser, ce qui sonne le point de non-retour pour Thérèse…

Léa accueille son frère pour sa première journée à l’hôpital, mais Babeth demande à Jeanne de le virer. Jeanne refuse et le laisse aux mains de Stéphane. Valentin se voit chargé par l’infirmier des pires corvées…

Résumé en avance du prime de Noël

Juste après diffusion suivez le prime de Noël “Si Noël m’était conté”, dès 20h55 : Baptiste a trahi la confiance de sa sœur à cause de son machisme et de sa haine contre César. Thérèse, très mal, fugue et erre dans les rues de Marseille alors qu’un dîner d’avant Noël doit réunir toute la famille. Tous partent à sa recherche. Cette crise réveille les souvenirs d’autres Noël à la fois douloureux et salvateurs. Ainsi Roland se remémore un moment clé de sa jeunesse quand le boxeur plein d’avenir qu’il était, a dû faire un choix déterminant et décisif pour sa vie. Thomas, lui, a été l’instrument d’un vrai miracle. Quant à Gabriel, n’aurait-il pas rencontré le Père Noël…?